l'atlas

FR

l’atlas commence le graffiti dans les années 1990. fasciné par le travail du trait et de l’écriture, il part étudier la calligraphie arabe traditionnelle au maroc, en égypte et en syrie. il s’intéresse tout particulièrement au koufi, écriture géométrique dont il transpose les codes dans l’alphabet latin, créant ainsi sa propre typographie. Il travaille un temps dans le cinéma, apprend les techniques traditionnelles du montage et réalise quelques documentaires. Fort de ces expériences et sans cesser d’intervenir dans la rue, il développe un univers pictural où toute lettre est considérée comme une forme, et toute forme comme une lettre. Au gré de ses déambulations, la ville elle-même lui apparaît chargée de signes dont il reproduit les formes presque abstraites à l’aide d’une technique d’empreinte.

chargement...
chargement...