nils-udo

DE

de l'installation, en passant par la sculpture ou la photographie, rien ne permet de circonscrire l'activité de l'artiste bavarois, toutes ces composantes réunies en une seule activité artistique.
chaque création commence par le choix minutieux du lieu : désert de namibie, forêt bavaroise, volcan de l’Ile de la réunion, clairière d’auvergne ou bord de la mer méditerranée. Il recueille sur place branches, pierre, feuilles, fleurs et les met en scène avec minutie. dans ses installations commanditées aux quatre coins du monde depuis près de quarante ans, le précurseur du mouvement art in nature interagit sur le paysage sans jamais le violenter. cet arpenteur infatigable du globe conçoit chaque intervention séparément, guidé par le « génie des lieux » et les matériaux collectés sur place. le chantier peut alors commencer sous son regard vigilant et modeler la nature à sa vision. nils-udo dans un respect total de cette nature, crée des oeuvres faisant ressortir les différences de couleurs, de textures, de minéralité de chaque parcelle de terre qui semble ainsi révéler à travers ces photographies sa propre histoire, son propre caractère. Il la fige sur la pellicule photographique mais la laisse reprendre ses droits : ses installations éphémères disparaîtront. restent ses images, traces du dialogue ente l’artiste et la nature. ces grands formats à la beauté classique soufflent sur nous des brises légères, distillent des parfums de sous-bois et de baies sauvages, frissonnent sous une fine pellicule de neige … la nature, si chère à l’artiste allemand à la renommé internationale, sous la rigueur de l’oeuvre patiemment constituée, sourde de toute sa fragile puissance.
ses compositions aux échelles troublantes, tantôt surdimensionnées tantôt lilliputiennes, recherchent obstinément l’équilibre parfait, cet instant de grâce infinie saisie juste avant son éparpillement. une fois l’installation achevée, la photographie la fige pour l’éternité et devient l’oeuvre à part entière.

<
>
chargement...
chargement...