massimo, vitali

IT

massimo vitali est né à côme, italie, en 1944. après le lycée, il déménage à londres où il étudie la photographie au london college of printing. au début des années 60, il commence à travailler comme photojournaliste, collaborant avec de nombreux magazines et agences en italie et en europe. durant cette période, il rencontra simon guttman, le fondateur de l’agence « report », qui occupera une place fondamentale dans le développement de massimo en tant que photographe engagé. au début des années 80, une méfiance grandissante dans la capacité de la photographie à reproduire les subtilités de la réalité l’amène à développer une nouvelle activité. il commence en effet à travailler en tant que directeur de la photographie pour la télévision et le cinéma. cependant, à partir du milieu des années 90, il a porté son attention sur la photographie comme moyen de recherche artistique, en l’utilisant comme un outil original de représentation du monde : la photographie considérée comme une expression de l’art contemporain. les photographies de massimo vitali sont des travaux en couleur à grande échelle représentant les masses durant leurs loisirs. des plages du brésil et de sicile, aux pentes de ski des alpes, il capture des scènes où les gens n’ont pas toutes leurs défenses habituelles puisqu’il choisit des destinations populaires et touristiques, lieux associés à la notion de plaisir. il donne la distance nécessaire pour nous observer communiquer avec notre environnement, ses paysages sont des microcosmes de notre société qui nous révèlent les communautés à travers les nations et les cultures. ses photos sont depuis reconnaissables, travaillées en grand format, au grand angle, le point de vue en contreplongée, plus haut que le niveau de la vision de l’homme, il surexpose la pellicule pour donner une lumière particulière. il créé ainsi toujours avec le même dispositif, des images uniques qui sont pourtant des scènes de la vie de tous les jours.

<
>
chargement...
chargement...