clech, bertrand

FR

a regarder de plus prés on a tôt fait de remarquer que ce qu'on avait pris pour un sujet anodin, recèle en fait, une étrangeté tout a fait inhabituelle…

cet art du décentrement qui joue sur le décalage, le découpage, ou le télescopage d'une réalité trop souvent pétrifiée par nos habitudes et nos préventions, introduit dans l'ordre du visible une volonté subversive…
ce pouvoir d'intervention mis au service d'une photographie scrupuleuse, que focalise un anticonformisme de départ débouche sur une fantaisie motrice non exempte de tendresse.…

loin de toutes les modes, bertrand clech construit ainsi, avec rigueur, une œuvre à part touchée par la grâce surréaliste.

chargement...
chargement...