raynal, christophe

FR

la matérialité de ses photos est saisissante. un processus de défragmentation de l’objet, jouant de la lumière et de la matière, photos expérimentales pour un rendu tantôt métallique, tantôt plastique, moiré voire irisé, lazuré ou bayadère, géométrique voire psychédélique. on ne sait plus s'il s'agit d'une oeuvre origamique photographiée ou bien d'un mobile métallique dont on se jouerait. l’effet de matière signe sa touche personnelle, pastilles et formes géométriques sont des figures récurrentes dans nombre de ses dernières compositions photographiques. créateur innovant, il accorde un soin tout particulier au rendu final créant des objets photographiques séduisants et totalement dans l’air du temps.

chargement...
chargement...