laigné, françois

FR

les œuvres présentées se rattachent pratiquement toutes au thème de l'eau, directement ou non. ce peut être aussi la fusion entre air et eau qui révèle l'espace du tableau, l'espace devient le sujet du tableau parfois. le choix des dyptiques serait d'avoir un trait d’horizon qui ne désigne pas, mais qui se meut, s'ouvre et meurt. il est une énergie qui, comme la lumière du jour, crée l'espace du support sur lequel il avance. de même, la couleur ne rend pas service, ne permet pas de situer des objets qui auraient entre eux un rapport de vraisemblance. la couleur se définirait par sa gestualité (vitesse), sa transparence (glacis), sa matité , son épaisseur, la profondeur de ses couches. la couleur révèlerait son influence dans une aura dont la richesse est liée à l'attention du regard qui se fixe sur elle.

<
>
chargement...
chargement...