goulard, marc-antoine

FR

marc-antoine goulard interroge les péripéties de la lumière : modulée délibérément - ou non, la couleur, de l'intense aplat à l' effleurement délicat, impose son intrigue.Interviennent alors, délibérés – ou non - des traits fulgurants dont la pulsion saisit, indicible, la vibration sensible du « vivant ». marc-antoine goulard compose dans ce libre parcours de l'être et de sa représentation, une poétique du bonheur. les œuvres de goulard se vient et se sentent, et non se raisonnent ou se définissent. goulard nous invite dans un territoire merveilleux entre la représentation et l’abstraction, la beauté du paysage et de la mer et des ciels transformés en un univers qu’il a inventé. parfois, sur certains de ses tableaux, le spectateur croit voir un sujet qui lui est familier, mais qui s’évapore, le plongeant dans un espace d’art pur, alors que d’autres œuvres qui lui semblent au début totalement abstraites lui font retrouver le chemin de la nature. d’une manière ou d’une autre, le tableau lui-même est ce qui compte, tandis que l’on ressent cette révérence pour la terre et son atmosphère: tout cela dans un royaume nouveau, merveilleux et absorbant que nous a donné goulard. il offre aux regards ces cadeaux, par son dévouement absolu pour l’acte de peindre, par ses extrêmes capacités techniques alliées à une vision qui cherche sans fin. à force d’insister sans répit et dans un but précis, il a créé des mondes attirants et personnels, aux riches textures – calmes et pourtant stimulants, dont la splendeur éveille notre attention.

<
>
chargement...
chargement...