jérôme borel

ornement
Text from:didier semin
rentingART publishing, 2012
136 pages
29 €
[publication.type.monographie]

Nous souhaitons renouveler l’expérience très concluante du précédent ouvrage sur l’œuvre de Jérôme Borel. A ce titre, nous l’inscrivons dans la suite du premier. Il reprendra pour l’essentiel, une sélection de tableaux des cinq dernières années. Toutefois son contenu sera plus étoffé pour des raisons évidentes d’expansion et de reconnaissance de cette œuvre. C’est pourquoi nous entendons mettre l’accent sur l’aspect installation des expositions et la valeur intrinsèque que lui attribut l’artiste. Cet aspect, à peine ébauché dans le livre ROMAN sur les pages de gardes, occupera une place importante parmi les reproductions des tableaux. L’artiste propose des formules inédites dans les expositions suivantes. - Roman, Villa Tamaris centre d’art, la Seyne sur Mer, 2008. - Fatale Beauté Réponse des Ténèbres, Galerie Plume, Paris, 2009. - Contrôle, Galerie Pascale Guillon, Tavel, 2009. - Scope, 3ème rue Galerie, Marseille/Paris, 2011. Cependant n’apparaitront dans la monographie que les photos de la plus récente : - Ornement, Le Pavillon, Ecole d’art, Pantin, 2011 Dans chacune de ces présentations de tableaux, Jérôme Borel explore les possibilités qui lui sont offertes : que veut dire exposer un tableau à l’ère du numérique ? Qu’est-ce que le lieu d’exposition, ce théâtre où se rejoue la sacralisation de l’œuvre ? Cet espace codé, historiquement légitimé, définit-il la production d’un artiste ? Et le tableau, la peinture, qu’ont-ils à dire, que nous révèlent-ils de notre culture, de notre condition ?

loading...